Plan Santé-environnement

La santé environnementale fait l’objet de nombreux travaux internationaux notamment au niveau de l’Union européenne et de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

Des informations complémentaires sur la politique menée au niveau de l’OMS sont disponibles à l’adresse http://www.euro.who.int/envhealth et sur la politique de l’Union européenne à l’adresse : http://ec.europa.eu/environment/health/index_en.htm.

Ces travaux ont conduit au développement de plans spécifiques en Belgique et en Région wallonne en particulier.

Au niveau belge, conformément à l’engagement pris lors de la 2ème Conférence Ministérielle « Environnement – santé » de l’OMS, le 3 avril 2003, les Ministres belges de la Santé et de l’Environnement ont adopté un premier Plan d’Action National Environnement Santé – le NEHAP.

Une des premières mises en œuvre du NEHAP (recommandation 1) a été la signature de l’Accord de coopération du 10 octobre 2003 par les différents niveaux de pouvoirs concernés. Cet accord a été entériné par le Parlement wallon le 28 avril 2004. Il a pour objectif essentiel de favoriser une gestion coordonnée des politiques d’environnement et de santé à travers deux organes : la Conférence Interministérielle de l’Environnement élargie à la Santé (CIMES) et la Cellule Environnement-Santé, son organe préparatoire, et au fonctionnement de laquelle la Région wallonne contribue à concurrence de 18%.

Le premier plan NEHAP a fait l’objet d’une première évaluation et un nouveau plan est en cours d’élaboration, ciblé principalement sur la diminution de l’incidence des problèmes respiratoires, prioritairement chez les enfants, sur l’étude de l’incidence de la pollution de l’air, des particules fines et des changements climatiques sur la santé ainsi que sur les pollutions intérieures.

Des informations complémentaires sur la politique menée en commun par l’ensemble des niveaux de pouvoirs belges impliqués dans la problématique environnement- santé sont disponibles sur le site www.nehap.be.

Au niveau de la Région wallonne des actions complémentaires ont été réalisées notamment par le développement de projets particuliers et le Gouvernement wallon , lors de sa séance du 12 décembre 2008 a adopté un programme d’action régionale environnement-santé (PARES) qui comporte 7 axes structurants :

Les actions identifiées dans le cadre du PARES répondent à une volonté politique de ne pas disperser les moyens attribués aux politiques régionales en matière d’environnement santé, mais de les concentrer sur des actions susceptibles d’apporter des réponses concrètes aux demandes légitimes de la population en termes, notamment, d’évaluation, de gestion et de communication des risques.

Le Gouvernement wallon a également décidé la mise en place d’une cellule permanente de coordination chargée :

Cette cellule permanente sera attachée au Secrétariat général et il sera proposé à la Communauté française et à la Communauté germanophone que la cellule permanente assure le secrétariat et la coordination des travaux de la Task-Force qui continuera à assurer la transversalité entre les administrations et institutions régionales et les administrations et institutions des Communautés ayant la santé dans leurs attributions. Elle sera désormais composée exclusivement des représentants des administrations concernées, les Cabinets assurant un rôle d’orientation.