LA GESTION DURABLE EN FORET WALLONNE

E. LA FORET, ECOSYSTEME PROTECTEUR DES SOLS ET DES EAUX

1. Protection des sols


Contrairement à la production, la fonction de protection n'est généralement pas chiffrable en termes économiques, même si elle est reconnue qualitativement. Une approche utile consisterait à évaluer le coût des infrastructures nécessaires pour remplir les mêmes fonctions; cette approche très complexe n'a cependant jamais été systématisée.

 

En Région wallonne, cette fonction de la forêt recouvre essentiellement la protection des sols en pentes contre l'érosion et les glissements de terrains, et la protection des infrastructures qui est de ce fait assurée. La protection des sols hydromorphes relève en fait du paragraphe suivant.

Si on considère cette fonction comme importante quand la pente excède 5°, et comme très importante au-delà de 15°, on observe la répartition suivante des surfaces boisées.

Tableau 28: superficies forestières (ha) par classes de pente.
PENTE SOUMIS NON SOUMIS TOTAL
6-15° 60.000 65.000 125.000
> 15° 28.000 30.000 58.000
TOTAL 88.000 95.000 183.000

Plus du tiers de la forêt wallonne assure de fait un rôle de protection, tandis que pour 12% des surfaces, ce rôle est très important et doit conditionner la gestion.

En forêt soumise, des contraintes de gestion ont été instaurées pour les 28.000 hectares en fortes pentes, notamment en ce qui concerne les mises à blanc et le choix optimal des essences.

Retour à la table des matières
Table des matières