LA GESTION DURABLE EN FORET WALLONNE

C. LA FORET, ECOSYSTEME PRODUCTEUR DE BIENS ET DE SERVICES

2. Autres revenus de la forêt


Chasse

Les revenus des locations de chasse en forêt soumise constituent un revenu stable, en croissance faible mais continue, représentant au cours de cette période 903 francs par hectare et par an. En raison de l'évolution défavorable du marché des bois, la proportion de ces revenus croît régulièrement et atteignait 13,2% en 1992.

Pour l'ensemble des territoires de chasse, y compris hors-forêt, les locations sont évaluées à 785 millions de francs, dont la part forestière peut être estimée à 60%.

La vente du gibier au prix de gros rapporterait 350 millions par an.

Enfin, les permis et licences de chasse sont inscrits au budget des recettes de la Région pour un montant annuel de 150 millions.

Produits divers

Il n'existe pas de statistique de la valeur des menus produits récoltés en forêt tels que champignons, fruits des bois...; il s'agit généralement de prélèvements occasionnels par la population locale ou les touristes, destinés en grande partie à l'autoconsommation. Son contrôle échappe généralement au propriétaire.

Les quelque 100 francs par hectare de revenus divers en bois soumis sont surtout constitués de redevances ou d'indemnités relatives à des contraintes pesant sur la forêt: exploitations de carrières, lignes électriques ou canalisations souterraines. Occasionnellement, il peut s'agir de la vente de produits divers.

Sources principales

États statistiques internes de la Division de la Nature et des Forêts. 1985 à 1992.
L'importance économique de la chasse en Belgique(1992). Universiteit Gent

Retour à la table des matières
Table des matières