LA GESTION DURABLE EN FORET WALLONNE

C. LA FORET, ECOSYSTEME PRODUCTEUR DE BIENS ET DE SERVICES

1. Production et récolte de bois


Nous présentons ici l'impact économique direct des différents produits tirés de la forêt. Leur importance indirecte sera traitée dans le dernière partie de ce document.

La fonction de production est la seule des multiples fonctions de la forêt qui soit aisément chiffrable, en termes économiques. Elle revêt une importance particulière dans la mesure où elle permet généralement de financer les autres avantages offerts par la forêt, et où elle a fourni à des régions rurales souvent défavorisées, et notamment aux communes, les moyens nécessaires au développement de leurs infrastructures; elle contribue ainsi au maintien du monde rural.

Volumes exploités

Un bilan des ressources en bois prélevées en forêt soumise pour la période 1986-1991, ce qui représente une rotation des coupes en forêt résineuse et une demi-rotation dans la plupart des massifs feuillus, donne le résultat suivant:

Tableau 14: délivrance annuelle en forêt soumise (m³).
DÉLIVRANCES MOYENNE 1986-1991 /HA UTILE /HA TOTAL
FEUILLUS 541.556 31,1% 3,83 2,17
grumes 296.243 17,0% 2,09 1,18
reliquats 245.313 14,1% 1,73 0,98
RÉSINEUX 1.198.118 68,9% 11,68 4,79
TOTAL. 1.739.674 100,0% 7,13 6,96

reliquats= houppiers + tiges feuillues de moins de 70 cm de circonférence
/HA UTILE: par hectare de forêt productive des essences considérées.
/HA TOTAL: par hectare de l'ensemble des zones forestières.

Tableau 15: revenus annuels bruts en forêt soumise (francs).
REVENUS BRUTS MOYENNE 1986-1991 /HA UTILE /HA TOTAL
TOTAL 2.395.359.824 100,0% 0 9.578
délivrance 2.143.857.532 89,5% 8.783 8.572
feuillus 699.701.290 29,2% 4.944 2.798
résineux 1.444.156.242 60,3% 14.078 5.774
chasse 225.806.265 9,4% 0 903
divers 25.696.027 1,1% 0 103

On constate que le produit des ventes de bois représente pratiquement 90 % du total des revenus de la forêt; la part des résineux est très importante, puisqu'ils représentent près de 70 % des volumes vendus et 60 % des revenus, alors qu'ils ne constituent que 42 % de la surface productive. Ceci explique largement la préférence pour les résineux des propriétaires privés et des communes.

Le revenu brut par hectare est 2,8 fois plus élevé dans les forêts résineuses (14.078 francs/ha en résineux, 4.944 francs/ha en feuillus), ce qui provient de prélèvements plus élevés (11,7 m³ prélevés par hectare de forêt productive résineuse pour 3,8 m³ par hectare productif en feuillus), malgré un prix moyen plus bas (1.205 francs/m³ pour 1.292 francs/m³ en feuillus).

Il faut remarquer que cette moyenne est largement influencée par les chablis de 1990 et les perturbations qui ont suivi.

En 1989, les produits des ventes en résineux se sont accrus de près de 50 %, en raison des prix exceptionnels atteints par les bois. En 1990, les ventes des importants volumes de chablis, malgré l'effondrement des prix unitaires ont porté les revenus bruts à 3,5 milliards de francs. Par contre, en 1991, les volumes délivrés ont été limités aux seules opérations culturales indispensables, ce qui, combiné avec les prix dérisoires, a réduit les revenus bruts à 1,5 milliards de francs.

L'extrapolation des volumes prélevés en bois soumis à l'ensemble de la forêt wallonne permet d'évaluer le prélèvement annuel à 460.000 m³ de feuillus, auxquels s'ajoutent 400.000 m³ de reliquats, et à 3 millions de m³ de résineux. Le revenu global correspondant se chiffrerait dès lors à 4,7 milliards de francs par an pour la période 86-91.

Essences et types de produits

Il est intéressant d'examiner comment se répartissent les volumes vendus entre les essences et les catégories commerciales.

Tableau 16: volumes par catégories et essences pour les grumes feuillues (m³/an).
Essence 70-99 100-119 120-149 150-179 180-199 200-249 250 et + TOTAL>69
HÊTRE 12.211 9.683 21.962 33.579 25.224 47.168 10.180 160.006
CHÊNES 17.862 13.414 20.106 17.064 8.249 10.367 2.740 89.802
FRÊNE 1.231 712 1.297 1.136 621 925 215 6.137
ÉRABLES 554 372 595 442 183 139 13 2.297
MERISIER 332 399 632 498 159 102 5 2.128
DIVERS 16.565 7.118 6.126 2.799 1.061 1.447 758 35.874
FEUILLUS 48.755 31.699 50.718 55.516 35.497 60.149 13.909 296.243

En grumes feuillues, le hêtre représente 54 % des volumes, les chênes 30,3 %, le hêtre représente cependant la plus grande part des très gros bois (plus de 180 cm); tandis que le chêne est plus abondant dans les catégories intermédiaires. Les feuillus nobles (Frêne, Érables, Merisier) ne représentent que 3,6 % des volumes régulièrement répartis dans les catégories, et même au-delà des dimensions souhaitables.

Tableau 17: volumes par catégories et essences pour les reliquats feuillus(m³/an).
Essence 20-69 RELIQUATS TOTAL
HÊTRE 12.897 103.740 116.637
CHÊNES 12.554 34.115 46.669
FRÊNE 953 1.782 2.735
ÉRABLES 666 654 1.320
MERISIER 163 428 591
DIVERS 28.059 49.303 77.361
FEUILLUS 55.291 190.022 245.313

Enfin, les autres essences feuillues représentent 12 % du total, avec prédominance de bois de faibles dimensions; elles représentent en outre 30 % des reliquats.

Tableau 18: volumes par catégories et essences pour les grumes résineuses(m³/an).
Essence 20-39 40-69 70-89 90-119 120-149 150-179 180-199 200 et + TOTAL
ÉPICÉA 41.085 160.936 152.050 319.852 254.227 114.383 25.041 12.842 1.080.414
DOUGLAS 4.595 14.029 5.499 2.671 830 548 392 1.040 29.604
ABIES SP 463 960 380 373 239 145 54 49 2.662
PINUS SP. 2.813 13.229 11.294 16.822 8.910 3.015 495 161 56.737
LARIX SP 932 11.242 8.186 4.753 1.048 234 61 73 26.527
DIVERS 247 827 401 276 169 81 143 31 2.174
RÉSINEUX
50.135 201.221 177.808 344.746 265.421 118.405 26.186 14.196 1.198.118

En résineux, l'épicéa représente à lui seul 90 % des volumes; cette part est même encore plus élevée dans les gros bois; la structure des classes d'âges en Douglas et mélèzes transparait dans les dimensions vendues pour ces essences, les petits bois étant prédominants. Enfin, les pins constituent moins de 5 % des ventes résineuses, ce qui s'explique à la fois par leur productivité relativement faible et par la désaffection du commerce pour ces espèces.

Retour à la table des matières
Table des matières