Le compostage

Portail Wallonie |Accueil - Contacts - Portail Environnement

UTILISER LE COMPOST : COMMENT FAIRE ?

Le compost agit en tant qu'enrichissement de sol et engrais. Il peut largement remplacer les mélanges de terre et engrais disponibles dans le commerce.

Le compost peut être utilisé pour toutes les cultures : légumes, plantes à fleurs annuelles, herbes potagères, plantes vivaces, buissons à fleurs et fruitiers, arbres fruitiers, pelouses, dans les bacs à fleurs ou à l'occasion de plantations d'arbres ou de préparation et d'amélioration de terrains.

La quantité de compost à utiliser dépend de la qualité du compost (sa teneur en substances organiques et en éléments nutritifs) mais aussi du type de sol et de la fertilité de ce sol.

La quantité de compost à utiliser dépend donc aussi de la quantité de compost, d'amendements et d'engrais utilisée dans le passé dans votre jardin.

Un autre critère est celui des besoins en nourriture des légumes ou des fleurs et des fruits cultivés.

Pour le jardin potager :

Comment pratiquer ? Mélanger le compost à la couche superficielle du sol de préférence au début du printemps.

  1. Pour les espèces ou variétés pour lesquelles les besoins en éléments nutritifs sont importants telles que pommes de terre, choux, tomates, poireaux, cornichons, céleris, maïs, potirons, …
    utiliser de 4 à 8 kg au M².
  2. Si les besoins en éléments nutritifs sont moyens comme pour les laitues, épinards, endives, carottes, oignons, betteraves rouges, navets, fenouil, ail, …
    utiliser de 2 à 4 kg au M².
  3. Lorsque les besoins sont moins importants comme pour les haricots, petits pois, radis, fraises, plantes à fleurs, …
    utiliser 1 à 2 kg au M².
  4. Le compost peut aussi être utilisé comme paillis de 2 cm d'épaisseur à étendre entre les légumes dont on consomme les fruits comme les tomates, les concombres ou les poivrons.

Grâce à la couleur sombre du compost,
le sol se réchauffe plus rapidement
après l'étalement du compost
sur le sol au printemps.
Les plantes en début de croissance
absorbent rapidement toutes
les matières nutritives.
En automne, les matières nutritives, facilement solubles sont entraînées
par la pluie et sont donc perdues
pour les plantes en dormance
en cette saison.

Pour les arbres et arbustes fruitiers :
  1. Pour entretenir les espèces fruitières, répartir chaque année sous l'envergure du feuillage de 3 à 5 kg de compost par M², soit une couche de plus ou moins 1 cm d'épaisseur pour les arbres et de 2 à 3 kg par M² pour les arbustes.
  2. A l'occasion de la plantation d'arbres ou buissons fruitiers, mélanger directement 20% de compost (1 part de compost pour 4 parts de terreau) dans le puits de plantation.
Pour le jardin d'agrément :
  1. Pour semer une pelouse : répartir superficiellement de 8 à 10 kg de compost et l'amalgamer à la terre sur une profondeur de 10 cm.
  2. Pour l'entretien de la pelouse : disperser soigneusement au début du printemps de 1 à 2 kg de compost par M². Choisir un compost très fin qui se répartira parfaitement entre les brins d'herbes.
  3. Pour préparer le terrain pour la végétation générale : répartir en surface de 8 à 10 kg de compost par M² et incorporer jusqu'à 15 cm de profondeur
  4. Pour un amendement tous les deux ans des plates bandes: répartir en surface de 2 à 3 kg de compost par M² entre la végétation et biner légèrement.
  5. A l'occasion de la plantation d'arbres, d'arbustes ou d'arbrisseaux d'ornement,, mélanger directement 20% de compost (1 part de compost pour 4 parts de terreau) dans le puits de plantation.
Pour protéger les sols :

ou pour constituer une couche de paillis : répartir en surface une couche de compost de 3 à 5 cm d'épaisseur sans le mélanger à la terre. On utilisera de préférence un compost grossier qui formera une excellente protection contre les mauvaises herbes envahissantes.

Pour améliorer des sols d'une manière générale :

Pour des sols sableux, lourds, peu profonds ou pauvres, retourner le sol tous les 2 ou 3 ans en y incorporant 6 à 8 kg de compost par M².

  Pour les jardinières :

Pour remplir de nouvelles jardinières : mélanger 40% de compost à de la terre ordinaire.
Pour réutiliser des anciennes jardinières : incorporer 20% de compost à l'ancienne terre des jardinières.

Pictogramme de la Région wallonne
 

Mentions légales - Vie privée - Médiateur - Accessibilité

Haut de la page